Plongez dans les méandres d'une théâtrale folie psychiatrique...
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  RechercherRechercher  

Partagez|

Nathan Sylvidra - L'enfant de la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Nathan Sylvidra - L'enfant de la folie Jeu 28 Juil - 16:22


◘ Nom : Sylvidra
◘ Prénom : Nathan
◘ Surnom : Nath
◘ Âge : 16 ans



◘ Sexe : Garçon
◘ Orientation Sexuelle : Bisexuel
◘ Groupe sanguin : O-
◘ Fonction : Patient



◘ Description de mon Physique :

On peut dire de ce patient, que son physique est assez... efféminé comme on pourrait s'exprimer ainsi. Mais il n'essaye en aucun cas de changer son corps, avec ses longs cheveux châtains lisses et doux qui lui arrivent jusqu'aux hanches, qui sont elles aussi formées comme celles d'une demoiselle. Il n'est pas très grand pour son âge, un simple un mètre soixante pour un poids maigre qui vaut dans les quarante-cinq car depuis son traumatisme, il n'a pas grandi plus que cela. Et il a un véritable appétit d'oiseau, c'est pour dire à quel point il est facile de porter le jeune homme et il est encore plus facile de le maitriser car il n'est pas musclé du tout. Il n'a pas énormément de force donc il est assez faible. Ses yeux sont légèrement en amande et ont une couleur noisette assez brillante, allant parfois même dans une étrange couleur orange. Son visage a des traits très séduisants déjà pour son âge, de l'innocence mélangée avec un petit plus qui envoûte n'importe qui, que ce soit les femmes ou les hommes qui posent leur regard sur lui. Sinon pour les vêtements du jeune homme, on peut dire qu'il est assez simple et pas du tout difficile. Un simple colle roulé sans manche, qui peut être entièrement noir ou alors blanc avec sur les contours des rayures rouges foncé et enfin pour le bas, un simple jean gris mais pour les pieds, il ne porte jamais rien dessus, ce n'est pas pratique, mais étrangement il n'a jamais aimé porter quelque chose. Pour conclure, le physique du jeune patient, il porte sur lui quelques bijoux qui se transmettent depuis plusieurs générations dans sa famille, un collier ressemblant à une poignet d'une chaîne de prisonnier et sur sa tête, un couronne en argent plaqué or pas trop lourde qu'il n'enlève presque jamais, sauf pour dormir et se laver.

◘ Description ma Personnalité :

Sa personnalité est quelque peu difficile à bien cerner, selon le caractère qu'il aura dans la journée ou selon la personne qui sera en face de lui, ou aussi selon les mots que l'on peut lui dire et enfin, selon la façon dont nous allons nous comporter devant lui qui lui permettra de faire un rapide jugement même si il ne vous connait que depuis quelques minutes, voir même si vous faite quelque chose ou que vous dite quelque chose d'important ou de grave, il aura son avis en quelques secondes... alors si vous désirez le rencontrer, tournez bien sept fois votre langue dans votre bouche avant de lui parler et faite bien attention à chaque mouvement que vous ferrez devant lui, car le moindre geste pourrez faire qu'il va vous détestez ou alors, vous aimez comme jamais. Sinon, quand on s'entend assez bien avec lui, on découvre alors un petit enfant innocent qui ne ferrait même pas de mal à une mouche, Il essayera de vous faire plaisir à la moindre occasion et vous prouvez qu'il vous porte dans son cœur et si il a un souci, il viendra tout de suite vers vous. Mais rappelez vous qu'au moindre faux pas devant lui, il changera de caractère en un dixième de secondes, alors à ce moment là, vous découvrirez une personne cruelle et sans cœur, un jeune homme fou et totalement incontrôlable qui vous criera dessus pour vous faire fuir, vous disant des mots plus vulgaires les uns que les autres, qui voudra à tout prix voir vôtre sang couler dans ses mains et vous admirez mourir lentement ou rapidement, tout dépendra jusqu'à quel niveau il peut vous détestez, car sinon il ne vous adressera tout simplement pas la parole et restera enfermé sur lui même pour qu'on le laisse tranquille. Alors bonne chance à ceux qui tenteront de s'approcher de lui, car ce sera une véritable épreuve de ne pas finir assassiner par ce garçon qui au fond de lui, est restait encore enfant...

◘ Mon problème Mentale :

Bien qu'il parait simple, son problème mentale est assez complexe sur certains points qu'il faut à tout prix développer pour qu'on est bien comprit l’ampleur des dégâts sur son cerveau. Le jeune patient a une peur phobique du feu et du sang, quand il voit une simple flamme, il devient totalement effrayé et colérique, voulant à tout prix détruire la source ou tuer la personne qui l'a déclenché. Pour le sang, cela a pour conséquence qu'il a un très mauvais rapport avec les nourritures où l'on trouve du sang dedans, donc cela explique son physique maigre. Jusque là, cela parait simple mais il a un problème qui est mêlé alors à cela aussi, cela fait donc que son cas est plus intense que la normale. A cause de cette phobie, il a développé au court des années des crises d'anxiété, il a toujours peur de se faire attaquer ou alors d'être en danger devant quelqu'un, pour finir il a aussi une paranoïa intense dans sa tête, qui fait qu'il juge les gens trop vite et qu'il s'imagine des tonnes de choses mélangeaient avec sa névrose.



◘ La source de mon Trauma :

Issue d'une famille assez noble si on peut le dire, dans le sens où leur nom était assez bien connu dans le Japon comme étant une famille honorable par leurs ancêtres guerriers et aussi, par tout l'argent qu'ils ont ainsi reçu du passé. Le jeune Nathan Sylvidra arriva au monde lors d'un soir d'hiver où la neige fut brutale mais à la fois doux pour son arrivé. Ses parents étaient cependant surpris de voir que l'enfant était une véritable réussite, puisque tout deux étaient âgées de quarante-cinq ans, sa chère mère Maryline était devenue femme au foyer pour pouvoir s'occuper du bébé et son père Alexandre était un homme d'affaires voyageant énormément dans les quatre coins du monde. Le jeune homme n'était pas seul, car à ses côtés il avait déjà trois grands frères qui ont déjà dépassés la majorité, le plus grand de tous, un beau blond nommé Axel, le deuxième enfant aux cheveux rouges sang nommé Miles et le dernier en liste, un jeune brun s'appelant William.

Les trois frères furent heureux de pouvoir avoir un nouveau petit frère, tout comme ses parents, ils le bichonnaient, ils s'occupaient de lui comme il fallait, ils étaient tous collés sur le jeune enfant qui grandissait sous les regards attentionnés de sa famille si douce. Personne n'aurait cru un seul instant que Nathan serait destiné un jour à être un véritable fou, bon pour l’hôpital psychiatrique... tout cela est due à un moment douloureux de son passé. Le jour de ses dix ans, ses parents fêtèrent l'événement comme il se devait avec une grande réunion de famille. Pour se présenter devant eux, ses parents lui offrirent un bijou qui est sur sa tête à présent, mais hélas en voulant prendre la voiture pour aller à la fête, quelque chose d'anormale se passa et devant les yeux du jeune homme et de ses frères, le véhicule explosa en milles morceaux, emportant avec lui l'âme de ses parents. Depuis ce jour, Nathan à une phobie du feu qui a tué son père et sa mère et du sang qui a coulé à ce moment là.

Les frères furent désolés pour lui, ils étaient prêts à tout pour le soutenir, mais une information importante fit que leurs comportements envers le jeune enfant changèrent à jamais. Lors de la lecture du testament de leurs parents, ils apprirent qu'ils ne donneraient rien à leurs enfants, sauf au tout dernier héritier, Nathan Sylvidra. Ses frères furent pris d'une colère horrible envers lui, comment un simple enfant de dix ans, pouvait obtenir tout l'héritage alors qu’eux, étaient bien plus vieux que lui ?! Faisant semblant chez le notaire de prendre l'argent de l'héritier pour le mettre sur un compte bancaire, mais au lieu de cela, ils se répartirent tout l'héritage pour qu'il ne reste rien au jeune homme, sauf sa coiffe sur sa tête que ses frères ont eux la "bonté" de lui laisser en souvenir de ses parents. Du jour au lendemain, la vie dans la demeure devint un véritable enfer pour lui, perdant alors sa chambre avec tout ses biens qui ont étaient vendus par ses frères, il eu à la place une simple chambre de servant, ses habits si chics furent remplacés par de simple tissus courts et pas trop cher.

Les frères arrêtaient de lui payer des études, lui disant qu'il n'avait pas besoin de boulots vu comment ils étaient riches et au final... il devint leur serviteur. Tous les matins il se levait plus tôt qu'eux trois pour faire le ménage et préparer leurs petits déjeuners. Ensuite il devait s'occuper de leurs conforts toute la journée jusqu'au soir et ce n'est que là, qu'il avait le droit de prendre son seule repas de la journée. Tard le soir il se coucha fatigué et de nouveau à peine trois ou quatre heures après, il devait se remettre au travail. Pour lui la situation n'était pas très grave, il croyait même que cela était normal de les aider ainsi. Seulement vers l'âge de ses treize ans, les trois frères trouvaient que le temps devenait ennuyeux et que c'était tout les jours les mêmes scènes. Un soir alors qu'ils laissaient leur frère laver la table, l'un d'eux eu une idée pour s'amuser un peu et le jeune enfant était parfait pour cela. Attendant qu'il vienne vers la chambre du plus grand des frères ou les deux autres y étaient, ils fermaient la porte à clé et le força à l'allonger sur le lit, les deux plus jeunes l'attacher comme il fallait et le deuxième lui déchirait ses vêtements.

Ils lui disaient de mots tendres qu'ils ne lui avaient pas dis depuis trois ans, lui disant qu'il faisait mal son travail et qu'il devait être... puni. Depuis ce soir ou ses trois frères à la suite l'ont violés et souillés à jamais, il était devenu à présent leur jouet sexuel. Tout les soirs à chaque fois ils disaient la même chose et chaque soir il subissait ses mauvais traitements sans rien pouvoir faire et sans rien dire, car il le menaçait de le tuer si jamais il disait à quelqu'un ce qu'on lui faisait. Mais après trois autres années, à son anniversaire de ses seize ans, le jeune homme qui avait gardé sa colère enfouit en lui depuis tant de temps, n'en pouvait plus, il était à deux doigts de craquer. Ce fut alors ce jour, ses frères étaient entrain de manger pendant que lui... soulagés leurs besoins sous la table, ils l'arrêtaient quand ils furent satisfait et lui réservaient alors une surprise. Après le repas, il lui montra un papier, c'était le testament de ses parents pour qu'il puisse voir que pendant six longues et douloureuses années, il s'était fait manipulé comme un pantin et ses frères riaient sadiquement en voyant son visage en larmes.

Mais il poussa un cri horrible qui montrait la colère et la haine qu'il avait envers eux, n'appréciant pas ce son, l'un d'eux le fit taire avec une claque. Mais les yeux du garçon étaient remplie d'une rage qui leurs faisaient peur, un sentiment qu'ils n'avaient jamais eux et c'est alors que Nathan sauta sur le blond pour essayer de l'étrangler en tapant sa tête sur le sol, mais rapidement les autres vinrent l'arrêter, mais en l'attachant sur le lit, ils avaient quand même reçus de belles morsures et des coups de griffes qui allaient marquer leurs peaux à vie. C'est là que son anxiété et sa paranoïa, débuta brutalement. Ne pouvant plus le garder, trop dangereux pour eux, ils le laissaient alors à l'état pour trouver un moyen de le guérir et le faisant éloigner le plus possible de ses frères, il arriva enfin à Psychiatral Hospital. Personne ne sait la vérité sur son passé, tout le monde pense qu'il est devenu fou du jour au lendemain, arriverez vous à faire en sorte à être un ami pour lui ou mieux encore, lui permettre de guérir de sa folie ? C'est à vous de jouez...



Dernière édition par Nathan Sylvidra le Jeu 28 Juil - 17:22, édité 1 fois
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nathan Sylvidra - L'enfant de la folie Jeu 28 Juil - 16:48

Alors x_x petites choses qui déranges :

Le physique :

"On peut dire ce que patient de son physique naturel est assez... efféminée comme on pourrait s'exprimer ainsi." <= un peu fouillis....

"qui lui arrive jusqu'aux hanches qui sont elles aussi formaient comme celles d'une demoiselle" <= les hanches donc "elles" => formées comme. Et une virgule après hanches

"Il n'est pas très grand aussi pour son âge" <= le "aussi" inutile dans ta phrase

"un simple un mètre soixante pour un poids maigre qui vaut dans les quarante-cinq, car depuis son traumatisme, il n'a pas grandi plus que cela"." Et il a un véritable appétit d'oiseau, c'est pour dire à quel point il est facile de porter le jeune homme, et il est encore plus facile de le maitriser, car il n'est pas musclé du tout "." Il n'a pas énormément de force, donc il est assez faible" <= un peu trop de virgule, met des POINTS

Son visage a des très traits très séduisant déjà pour son âge <= un "très" de trop

de l'innocence mélangeait avec un petit plus qui envoûte n'importe qui, < melangé avec un petit plus

qui peut être entièrement noir ou alors blanches < on parle d'un colle roulé donc IL masculin > blanc pas blanches

des rayures rouge < rouges s'accorde au pluriel > rouges

Pour conclure le physique du jeune patient, il porte sur lui quelques bijoux qui se transmettent depuis plusieurs générations dans sa famille, un collier ressemblant à une poignet d'une chaîne de prisonnier et sur sa tête, un couronne en or massif qu'il n'enlève presque jamais, sauf pour dormir et se laver. < après conclure on met une virgule. Et ça me dérange un peu qu'il ait des bijoux en or... c'est un patient, la chaîne oui mais la courronne non

La personnalité :

Sa personnalité est quelque peu difficile à bien cerner des fois < attention au style "parler", "des fois" à retirer de ta phrase

Sa personnalité est quelque peu difficile à bien cerner. Selon le caractère qu'il aura dans la journée ou selon la personne qui sera en face de lui, ou aussi selon les mots que l'on peut lui dire et enfin selon la façon dont nous allons nous comporter devant c'est ce qui lui permettra de faire un rapide jugement sur vous, même si il ne vous connait que depuis quelques minutes. Voir même si vous faite quelque chose ou que vous dite quelque chose d'important ou de grave, il aura son avis en quelques secondes... <= alors x_x trop de virgule encore une fois !!! met des points ! (paragraphe que j'ai corrigé)

Alors si vous désirez le rencontrer, tournez bien sept fois votre langue dans votre bouche avant de lui parler. Et faite bien attention à chaque mouvements que vous ferrez devant lui, car le moindre geste que vous pourrez faire décidera d'un jugement : soit il va vous détestez, soit il va vous aimez comme jamais. < construction bizarre que j'ai corrigée

il vous ferra des petites intentions pour essayer de vous faire plaisir et vous prouvez qu'il vous porte dans son cœur et si il a un souci, il viendra tout de suite vers vous. <= "il vous ferra des petites intentions" : expression un peu bizarre je te propose : "Il essayera de vous faire plaisir à la moindre occasion"

Mais rappelez vous qu'au moindre faux pas devant lui, il changera de caractère en un dixième de secondes. Alors à ce moment là, vous découvrirez une personne cruelle et sans cœur, un jeune homme fou et totalement incontrôlable. Un garçon qui vous criera dessus pour vous faire fuir, vous disant des mots plus vulgaires les uns que les autres. Qui voudra à tout prix voir vôtre sang couler dans ses mains et vous admirez mourir lentement ou rapidement, tout dépendra jusqu'à quel niveau il peut vous détestez. Sinon il ne vous adressera tout simplement pas la parole et restera enfermé sur lui même pour qu'on le laisse tranquille. < encore trop de virgule et pas assez de POINTS (corrigé, again)

garçon qui au fond de lui, est resté un enfant...

(Et j'ai pas encore fait l'histoire)


Dernière édition par The Director le Jeu 28 Juil - 17:19, édité 1 fois
Directeur Brennan

avatar
I'm Crazy And I Know It!

Messages : 53
Date d'inscription : 05/06/2011
Voir le profil de l'utilisateur http://psychiatral-hos.purforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nathan Sylvidra - L'enfant de la folie Jeu 28 Juil - 17:06

Histoire checkée ! Rien à redire... enfin ce fut dit sur msn ^_^ Voila, corrige et tu sera ensuite validé ~
Directeur Brennan

avatar
I'm Crazy And I Know It!

Messages : 53
Date d'inscription : 05/06/2011
Voir le profil de l'utilisateur http://psychiatral-hos.purforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nathan Sylvidra - L'enfant de la folie Jeu 28 Juil - 17:23

Fiche corrigé monsieur le Director, suis-je validé ? *yeux de petits chatons innocents*
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nathan Sylvidra - L'enfant de la folie Jeu 28 Juil - 17:28

Oui, la fiche étant en règle je te valide o/ C'est du bon boulot ~
Directeur Brennan

avatar
I'm Crazy And I Know It!

Messages : 53
Date d'inscription : 05/06/2011
Voir le profil de l'utilisateur http://psychiatral-hos.purforum.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nathan Sylvidra - L'enfant de la folie

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas

Nathan Sylvidra - L'enfant de la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)» La folie des BAM ! [FINI]» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psychiatral Hospital :: Hors rp :: Membres-
Sauter vers: